Connexion
Cahiers Tchadiens des Sciences Humaines

n°1 / ​​2017

Société civile, gouver​​nan​​ce & industries extractives / Civil society, Governance & ​​Min​​​ing​​​ industries

Sous la direction d​​​e  Remadji Hoinathy

Voir le numéro 1

Betinbaye_2017.JPG  Avec le boom pétrolier des années 2000 au Tchad, les organisations de la société civile se sont préoccupées de la gouvernance du secteur extractif dont les probables revenus colossaux ont fait naître d'immenses espoirs. Malheureusement, les revenus issus de cette ressource naturelle sont à l'origine de ce qu'on appelé « la malédiction des ressources ». Au lieu d'apporter le développement et l'amélioration des conditions de vie des populations des pays producteurs, le pétrole semble les entraîner dans une situation caractérisée par la triple conjonction d'un développement social stagnant, de conflits parfois violents et d'une tendance autoritaire du politique. Dans ce contexte, des acteurs de la société civile ont lancé en 2002 la campagne internationale « Publiez Ce Que Vous Payez », qui a abouti à la naissance de l'Initiative pour la Transparence des Industries Extractives (ITIE) qui tente de résoudre le paradoxe de la malédiction des ressources. Au Tchad, un programme de recherche de trois ans financé par la fondation Volkswagen s'est consacré à l'analyse du rôle des organisations de la société civile dans les changements sociaux et institutionnels induits par les campagnes internationales pour la transparence dans l'industrie pétrolière au Tchad. Au terme de ce programme de recherche, un colloque scientifique international intitulé « Société Civile et gouvernance » a été organisé par le CRASH à N'Djamena, du 15 au 17 février 2017. Ce numéro de Catchas rend compte des meilleurs papiers qui ont été présentés à ce colloque.

Nous tenons à remercier fondation Volkwagen pour le soutien financier à ce projet et pour son appui à la production du savoir scientifique en Afrique par les africains. Nous remercions aussi le Professeur Thomas Bierschenk, de l'Université de Mayence, le Professeur Tidjani Alou Mahaman Sanoussi du Laboratoire d’études et de Recherches sur les Dynamiques Sociales et le Développement local (LASDEL) de Niamey et le Docteur Andrea Behrends de l’Université de Halle-Wittenberg, pour leur appui technique et scientifique à l’équipe du projet. Nos remerciements vont aussi au Dr. Babett Jánszky pour sa participation à la recherche et à la Professeure Brigitte Reinwald de l’Université de Hanovre et toute son équipe pour le soutien administratif et logistique. Nous remercions enfin le professeur Jacky Bouju de l'Université d'Aix-Marseille (AMU) pour le travail éditorial et le formatage des articles dans CaTchas et le Dr Abdelmajid Arrif de la MMSH d'Aix-en-Provence pour l'édition numérique de la revue (Remadji Hoinathy).


 ‭(Masqué)‬ Numéros

Afficher le flux RSS