Connexion
Cahiers Tchadiens des Sciences Humaines
janv. 04
Se connecter en période de contraintes

Se Connecter en période de Contraintes


Conférence finale


organisée par l’Institut d’Histoire de l'Université de Leiden et le CRASH


du 25 au 28 octobre 2017 à N'Djaména, au Tchad

 

L’appel à communication est maintenant ouvert. Veuillez envoyer vos résumés avant le 15 février 2017.

Veuillez envoyer une déclaration d’intérêt à l.a.faber-jonker@hum.leidenuniv.nl avant le 12 janvier 2017.


Se Connecter en Temps de Contrainte est un projet de recherche de cinq ans conduit par l'Université de Leiden qui visait à comprendre la dynamique de la relation entre les situations de conflits de longue durée, les difficultés, les régimes de gouvernance, la mobilité, la migration, et la connectivité. Le projet s'est concentré sur ces thèmes surtout dans certains pays d´Afrique centrale comme le Cameroun, le Tchad, la République centrafricaine, le Congo-Brazzaville, la RDC et au aussi d’Afrique de l’Ouest comme le Nigéria et le Mali. La conférence présentera les résultats du programme de recherche, tout en répondant aux nouvelles questions qui émergent de nos recherches. Elle sera une occasion de poursuivre le débat sur la relation entre conflit, mobilité et connectivité avec ceux qui partagent un intérêt dans l'évolution rapide des sociétés et des dynamiques socio-politiques au Sahel et dans l´ensemble de la région. Ensemble, nous explorerons comment et pourquoi les difficultés, en combinaison avec les (nouvelles) TIC et leurs fonctions en tant que fournisseurs d'information et moyens de connexion, peuvent conduire à de nouvelles orientations dans les conflits, dans le changement social et politique. Nous nous concentrerons également sur la façon dont notre approche méthodologique pourrait contribuer aux domaines établis d´études des conflits et de la communication.

Voir pièce jointe pour l’appel à communication (anglais et Français).

Nous espérons vous voir en N'Djaména ! Au nom de l’équipe de Se Connecter en Temps de Contrainte,

Mirjam de Bruijn, Jonna Both & Leonor Faber-Jonker

 

The History Institute of Leiden University and CRASH cordially invite you to the end conference of the research programme Connecting in Times of Duress, to take place 25-28 October 2017 in N’Djaména, Chad.

 

The call for papers is now open. Abstracts are due before 15 February 2017. Please send an expression of interest to l.a.faber-jonker@hum.leidenuniv.nl before 12 January 2017.

Connecting in Times of Duress, a five-year research project at the University of Leiden, aims to understand the dynamics in the relationship between enduring conflict, hardship, governance regimes, mobility, migration and connectivity in Middle Africa, in particular in Cameroon, Chad, CAR, Nigeria, Congo-Brazzaville, DRC and Mali. The end conference will present the research programme findings, while also addressing new questions that emerge from our research. It will offer an opportunity for continuing the debate on the relation between conflict, mobility, and connectivity with those who share an interest in the rapidly changing societies and socio-political dynamics in the Sahel and the broader region. Together, we explore how and why duress in combination with (new) ICTs and their functions as information providers and connecting devices may lead to new directions in conflict, in social and political change. We will also focus on how our methodological approach could contribute to the established fields of conflict studies and communication studies.

See attached for the call for papers (English and French).

We hope to see you in N’Djaména!

On behalf of the Connecting in Times of Duress team,

Mirjam de Bruijn, Jonna Both & Leonor Faber-Jonker

Leonor Faber-Jonker Research assistant

www.connecting-in-times-of-duress.nl

Johan Huizinga Building, room 1.37 Doelensteeg 16 2311 VL Leiden 0031-(0)71-527 8930

 ‭(Masqué)‬ Outils de blog

MMSH_accueil.jpg

La Maison Méditerranéenne des Sciences de l'Homme (Aix-en-Provence)
siège de l'Insitut des Mondes Africains (IMAF)